Kopieren
« Le téléphone s'est mis à sonner sur le coup des huit heures du soir,
alors qu'on venait de se mettre à table pour dîner. Le potage allait refroidir.
Gape s'est levé en soupirant, est allé éteindre le poste de télévision qui diffusait
 une publicité pour des biscuits bio aux fibres et au gluten, "pour démarrer la
journée du bon pied", et a décroché en se demandant ce qui pouvait bien passer par
la tête des publicitaires pour imaginer des conneries de ce genre : et pourquoi pas
 des yaourts au soja pour ne plus puer des pieds, tant qu'on y est !
Du temps où il travaillait encore, où il n'était pas un petit vieux à gilet
qui mange sa soupe au chaud devant le radiateur, le téléphone n'arrêtait pas
de sonner. 
Au lieu d'un simple "allô ?" ou "Gape à l'appareil", il s'amusait souvent à
répondre en jouant sur les lettres de son nom, pour plaisanter. Ça donnait:
"Gastroplastie - Appendicite - Pétéchies - Escarres j'écoute ?", 
ou "Giratoire - Alabama - Prurit - Ecchymose, à l'appareil !", 
ou encore "Gargouille - Albumine - Pelle-à-tarte - Élyséen, bonjour !" ' 
Ça faisait sourire les collègues qui le prenaient pour un original,
ça aidait bien pour le contact avec la clientèle, et ce n'était pas bien méchant.
Maintenant, Gape est trop vieux pour ce genre de bêtises, il a perdu le goût de
s'amuser d'un rien. Ce n'est pas que ça l'ennuie, mais il n'en voit plus l'intérêt.
Il a décroché le combiné, a pris sa respiration et a crié un peu fort:
"Gros anachorète, putain d'enfoiré, c'est pas des heures pour ennuyer les gens
au téléphone!". Ensuite il a raccroché et est allé se rasseoir. Ce soir, Gape
n'a aucune envie de s'embarrasser avec la politesse: le potage va refroidir et
il a horreur du potage froid. »

 Clew Mélois
http://pastxt.com/P/6NOR6C4S4W